Partagez | 
 

 Je me taisais pour donner l'exemple — Alban

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar



Messages : 16
Date d'inscription : 31/08/2016
Age du personnage : 34


MessageSujet: Je me taisais pour donner l'exemple — Alban   Dim 23 Oct - 17:54

Alban Louis Pendragon

   

   
informations
nom : Pendragon, nom sujet à bien des quolibets lorsque vous êtes un enfant. Je n'ai jamais vraiment prêter attention aux vastes blagues dont il était sujet. À quoi bon? Je suis fier de ce nom et la seule chose découlant de ces moqueries serait un poing dans la figure. prénoms : Alban Louis ; Des noms simples que l'accent anglais vient souvent déformer d'une manière ou d'une autre. J'ai pris l'habitude avec le temps. Avant ma mort les deux noms étaient de commun usage, depuis mon retour il semble que Louis ait été abandonné sur le banc de ceux que l'ont utilise que lorsque le ton monte. lieu et date de naissance : Je suis né le 11 Août 1983 à Paris et n'en suis parti qu'à l'âge de 18 ans lorsque nos parents ont déménagé. Lieu, date et raison du décès : Je suis décédé par balle le 1 Janvier 2016 à l'hôpital dans lequel je travaillais sur Londres. On dit toujours qu'on peut trouver des raisons pour ne pas passer à l'acte ; Ce ne fut pas mon cas. âge à la date de mort et nombre total d'années d'existence : J'avais 33 ans lorsque je suis mort peu avant le début de l'Apocalypse. J'ai ensuite erré pendant cinq longues années jusqu'à être trouvé errant quelques kilomètres au nord de Londres dans une forêt. orientation sexuelle : Homosexuel, je ne m'en suis jamais caché. occupation : Aujourd'hui au chômage, je suis infirmier de profession. statut marital avant votre décès : Fraîchement célibataire d'une relation de plus de six ans je n'ai pas vraiment eu le temps de flirté en forêt depuis. statut d'existence: PDS Sufferer rang : I feel like a Monster ; Inutile d'expliquer pourquoi quand votre frère ne vous adresse même pas un regard lorsqu'il part de l'appartement pour rejoindre ses petits amis de la HVF. Je ne suis pas aveugle et encore moins sourd...

   
par rapport au contexte

   
Comment vivez-vous votre statut de PDS ? Comme une malédiction, comme une fierté ?
   Je suis mort une première fois et ce n'était pas pour revenir à peine un mois plus tard et encore moins avec un sérum cinq ans après. Je pourrais me dire qu'il ya quelque chose à refaire, qu'il y a la possibilité d'une nouvelle chance mais les faits sont là : Je n'y crois pas. J'ai les souvenirs de ce qu'était le monde avant ma mort, de la façon dont il tournait et si je regarde ce qu'il est devenu, il n'a rien qui puisse vouloir de gens comme nous.
Ma malédiction fut peut-être d'avoir céder, si j'étais resté en vie mon frère ne me regarderait pas comme s'il pouvait m'achever d'une seconde à l'autre, peut-être que tout aurait été différent. Je suis mort et aurais du le rester encore longtemps.


   
Vous sentez-vous honteux des actions que vous avez commises lors de l'apocalypse, lorsque vous n'aviez plus possession de votre lucidité ?
   Il y a des jours où je me dis que je n'avais pas le choix, qu'à l'image d'un animal crevant de faim, il fallait que nous suivions notre instinct de 'survie' ; Mais entendre à longueur de journée les gens qui vous sont le plus proche répéter que vous êtes un monstre, qu'à cause de quelqu'un comme vous vos parents sont morts... Oui. J'ai honte de ce que j'ai fais et je me souviens au fond de moi de chaque visage qui j'ai pu attraper comme de vulgaires proies. J'ai sauvé des dizaines de vies lorsque je travaillais à l'hôpital et voilà que j'étais à l'origine de dizaines de décès ; Qui sait si certains d'entre eux n'avaient pas déjà atterris dans mon service à Londres? S'ils n'avaient pas reconnu le grand infirmier blond... Je suis souvent heureux de ne pouvoir dormir. Ainsi leurs visages ne reviennent pas dans chacun de mes rêves et quelque part la honte semble plus facile à vivre.


   
Avez-vous conscience des discriminations que vivent les PDS au quotidien où essayez vous de ne pas y penser ?
   Dire que nous vivons en coeur avec la société serait hypocrite de ma part. Ayant un frère membre de la HVF je ne peux que remarquer et entendre au quotidiens ses réflexions toujours plus violentes. Ses regards sur ma nuque, sa façon de claquer la porte quand il considère être resté trop longtemps dans la même pièce que moi... Alors j'essaie d'en rassurer d'autres en leur disant que les mentalités vont changer, que tout va finir par rentrer dans l'ordre comme c'est toujours le cas... Mais je suis bien le dernier à croire à mes mensonges: Le ravin nous séparant des vivants est suffisamment large pour que nous y tombions tous et j'ai peur que ce ne soit pas prêt de changer.


   
caractère
En un minimum de 200 mots. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem. Nulla consequat massa quis enim. Donec pede justo, fringilla vel, aliquet nec, vulputate eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo. Nullam dictum felis eu pede mollis pretium. Integer tincidunt.

   
à propos

    Pseudo et âge: écrire ici
   Personnage: inventé ou scénario ?
   Où as-tu trouvé le forum ? écrire ici
   Présence: écrire ici
   Un petit mot ? écrire ici
   


When is a monster not a monster? What is human existence? It turns out it’s pretty simple: We are dead stars, looking back up at the sky.
Oh, when you love it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



Messages : 16
Date d'inscription : 31/08/2016
Age du personnage : 34


MessageSujet: Re: Je me taisais pour donner l'exemple — Alban   Dim 23 Oct - 17:55

histoire
En un minimum de 400 mots. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem. Nulla consequat massa quis enim. Donec pede justo, fringilla vel, aliquet nec, vulputate eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo. Nullam dictum felis eu pede mollis pretium. Integer tincidunt.


When is a monster not a monster? What is human existence? It turns out it’s pretty simple: We are dead stars, looking back up at the sky.
Oh, when you love it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Je me taisais pour donner l'exemple — Alban
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Formulaire d'inscription (modèle unique)
» Enigme
» [Mini-Event] L'amende est le fruit de l'amandier.
» Le bois : créateur de Destruction et de Chaos.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE FIRST RISING  :: first steps :: papiers d'identité :: habitants validés-
Sauter vers: